lescarret_estocade_premier_miura_arles_2009

UN TICKET POUR LE RETOUR...photo Aplausos J Lescarret et son premier Miura

BREVES D'AVANT TEMPORADA 2010...

SUD EST . Arles, Istres, St Martin de Crau nous ont révélés leurs cartels 2010, chaque plaza avec un style différent pour un effet d'annonces succeptible de plaire aux "consommateurs" aficionados. Pour la locale que je suis, j'aurai aimé ne rien savoir avant et comme une enfant qui découvre le contenu de sa pochette surprise, "m'esbaudir" de joie pour le retour d'une ganaderia aimée ou pester de colère pour le manque de variété dans le choix des toreros.

Mais certains médias ont décidé certainement avec la complicité des empresas de se déclarer la guerre, cela a sûrement un intérêt pour eux de lâcher sous les yeux de tous leurs joutes d'influences et les tractations du mundillo dont nous n'avons rien à faire. De façon récurrente, un coup de pieds dans nos rêves! Merci aux sites d'informations taurines qui gardent leur âme d'enfant. Je ne les citerai pas , ils savent !

Il me manque aussi cette promiscuité de la foule arlésienne trés dense les jours de cartels dans un espace toujours trop petit.Les supputations et les cancans y allaient bon train, cela permettait de juger qui était proche des bons dieux et qui était un galejaïre patenté. Arles est d'ordinaire rugueuse et n'a pas beaucoup d'occasions de "s'exploser" en plein hiver. Il faudra beaucoup d'aficionados et d'amateurs de buffets municipaux pour remplir la Grande Halle. Somptueux certes, le décor et l'ambiance Bodega géante, mais la liesse populaire me semble en baisse de régime. De toute façon, il est de bon ton de trouver tout trés bien, c'est de mise et il est apprécié que l'on soit du bon côté!

Pour mon compte , c'est manqué! A cause de mes 15 ans passés sur  l'Ile des Pilotes du domaine de Chartrouse, je ne sais jamais où est le bon côté et je pars où mon instinct émotionnel me guide... Pour savoir où c'est : google, maps : ile des pilotes et son pont style Eiffel. Tout ce vert au milieu de la camargue, c'est déroutant. Vous me comprendrez peut être mieux . Pour y aller il faut montrer patte blanche, des cerbères gardent la porte.Bref, les cartels!

le_pont_de_l_ile_des_pilotes__R_solution_de_l__cran_

Les courses d'Arles qui m'emballent sérieusement : la novillada du samedi matin avec les trois novilleros punteros Patrick Oliver, Thomas Joubert et Juan Del Alamo et les novillos de Mr Blohorn surveillés avec soin afin d'éviter les tourments connus avec leurs grands fréres toros de la Feria pascale de 2006. Une trés belle matinée en perspective.

L'après midi du samedi, la corrida concours revient en feria pascale avec des élevages prestigieux, fera t'elle recette pour assurer sa pérénnité? Il est à espérer que les gradins se rempliront par le retour des aficionados à la bravoure et aussi de curieux qui auront envie de voir la corrida autrement.

La Feria d'Arles fait belle place à nos éleveurs et à nos toreros, à souligner. Quelles formes auront les Miura et les Ana Romero, en tout cas ils seront là, nous jugerons après coup. Je crois toujours aux miracles. Et sur les corridas dites de gala, que les toros soient des TOROS, mais n'est 'il pas possible d'avoir un peu de variété dans le choix des ganaderias, s'il vous plait. Bien sur, nous on veut tout et ce n'est pas nos sous, pour le billet oui. A noter que l'on peut voir en troisième série 5 corridas, 1 novillada piquée et 1 non piquée pour 87.75 euros , soit 12.53 la place.

J'espère que Julien Lescarret sera de la feria du Riz, il avait gagné une place, il me semble ! Je ne fais aucun commentaire sur la photo qui est de mauvaise qualité, je sais, mais chez Toros y Cactus c'est l'esprit qui compte! Quel engagement maestro!

suite à bientôt ...pour mes commentaires sur Istres et St Martin de Crau

Evelyne Lanfranchi Monleau