palco_beziers_21_mars__R_solution_de_l__cran_

OU LE COUP DE SANG DU PRESIDENT CALMEL

Que la fête aurait été belle sans ce coup de folie de Serge Calmel, aficionado bien connu de Beziers, président de la Peña Sol y Sombra, au palco de 13 muirada.

Un coup de sang qui fait basculer la honte sur le palco et comme on doit être solidaire avec le président, les assesseurs Joe Gabourdes de Nimes et moi-même représentante d'Arles, à qui il n'a rien demandé, ont été et seront associés à cette hérésie : DONNER DEUX OREILLES ET LA QUEUE A CAYETANO ORTIZ et UNE VUELTA AL RUEDO à un simili novillo de la pseudo ganaderia d'André Castella.

Une honte en tous points : injustice par rapport aux autres toreros qui ont fait l'effort de combattre des bêtes décastées et vicieuses et qui ont été récompensés pour leur travail au risque de se faire blesser dans une fiesta campera en début de saison.

Cayetano a reçu le novillo le moins compliqué certes, mais il n'a pas fait oeuvre majuscule loin s'en faut, il a été  désarmé plusieurs fois, jeté à terre et bousculé, ne trouvant qu'un sitio artificiel et mis une demi épée en place, descabella deux fois . UN TRIOMPHE LUI FUT FAIT et restera dans les annales et dans les carnets des empresas puisque le soir même le site international MUNDOTORO titra "CAYETANO ORTIZ CORTA UN RABO EN BEZIERS" .

J'ai fait rapidement un mail en espagnol adressé à la rédaction de Mundotoro pour que les erreurs soient réparées : UNE OREILLE seulement pour Cayetano et UNE OREILLE oubliée pour Thomas Joubert qui lui a bien coupé et qui est crédité d'un "silencio". INJUSTICES SUR TOUTE LA LIGNE, voire un complot prémédité ou un réglement de comptes auxquels nous n'avons pas apprécié d'être associés.

Au départ, une fiesta campera en ouverture de la saison du Sud Est avec trois novilleros, P Oliver, T Joubert et C Ortiz, prometteurs représentants chacun une de nos villes taurines de première catégorie, accompagnés de Marc Serrano, matador qui fêta ses 10 ans d'alternative pour l'occasion. De quoi nous unir et nous donner envie de partager l'idée du Président du cercle Taurin El Mundillo de Beziers Christian Coll qui finalement a réussi le rassemblement de 300 aficionados autour d'un paella sous les arènes de Beziers et une trés belle entrée le matin pour la tienta de trois grandes vaches de la famille Margé et encore plus l'après midi. Avec beaucoup de nimois et d'arlésiens qui avaient tous trouvés cette idée enthousiasmante!

Au premier becerro proposé à Dorian, les qualités du bétail ont commencé à être trés douteuses et même en deçà d'une fiesta campera et l'après midi , nous avons eu confirmation que cet élevage dont nous acceptions tous que les cornes soient courtes ou arrangées pour la circonstance n'avait aucune des qualités requises à la lidia. Et nous apprenions aussi qu'il n'a pas été gratuit pour l'organisateur, une partie de l'opération dans laquelle nous avons été pris en otage commencait à poindre le nez : on a vidé les cercados de la ganaderia Castella à bon compte.

L'autre arnaque aura été de faire triompher le local de l'étape de façon honteuse avec soit la pression de l'organisation soit d'une partie de l'aficion (petite aficion) biterroise qui voulait montrer que Cayetano Ortiz avait sa place dans les cartels de Beziers où il ne figurerait pas pour l'instant. Mr Margé ne le mettait pas, cette partie ne vaut rien, la triche et le complot ne doivent pas être promus!

La fiesta campera a tourné en foire, nous étions d'accord pour une oreille pour l'engagement du début de faena et nous regardions une partie du public demander une deuxième oreille en tenant bon, puis soudain : Serge Calmel dit : "tiens, vous en voulez des oreilles! " et il se mit à déplier les mouchoirs qu'il avait précédemment bien rangés pour le départ, un blanc déjà en place, puis deux, puis trois puis le bleu et nous lui avons dit:" mets les tous le rouge, le vert et l'indulto tant que tu y es" et nous lui avons demandé de les enlever et il a persisté.

J'ai réalisé quand j'ai vu Paquito Leal couper la queue de l'insipide novillo. Ce n'était plus ni une blague qui allait s'arrêter ni une erreur, mais un geste qui devenait réalité et qui gachait tout à pleurer. Je regardai les visages des autres toreros, stupéfaits de tant d'injustice et les mimiques des amis que j'avais amenés dans cette galère!

Ignoble Mr Calmel, vous étes indigne et méprisable, une honte pour toutes les personnes qui essaient de faire de leur mieux aux présidences, même en fiesta campera. Vous avez sali Béziers, ses arènes et son aficion. Vous devriez ne plus jamais vous asseoir au palco, car il y avait des enfants qui apprennent à travers la Tauromachie les valeurs de la Vie , vous portez gravement atteinte à l'AFICION.

Je présente en mon nom et je pense pouvoir associer Joe Gabourdés des excuses sincéres à toutes les personnes qui ont été blessées  par cette colossale injustice, à tous les toreros confirmés ou en herbe présents ce jour là et aussi à Cayetano Ortiz à qui Mr Calmel n'a pas rendu service et qui sait trés bien que tous ces trophées sont complétement immérités.

Mr Calmel si vous me croisez, passer votre chemin, inutile de me saluer, vous êtes CARTON ROUGE définitivement.

Evelyne Lanfranchi Monleau