Gardian_en_hiver__R_solution_de_l__cran_

PETIT DIFFERE... pour connaitre les quatre dernières épines

De retour sur la planéte travail dés hier matin, partie tôt, rentrée trés tard, le temps et la sérénité me manquent pour terminer mes textes sur les quatre dernières épines. Une fâcheuse panne sur mon disque dur externe (là où je garde tous mes trésors taurins) ne me permet pas d'accéder à mes propres images et les dernières épines doivent être abondamment illustrées et je ne peux faire appel sans cesse aux travaux photos sur internet libre d'accés, alors que j'ai fait des images personnelles tout au long de la temporada dans le but d'alimenter mon propre blog. Le retour de la sauvegarde vendredi!

En attendant d'avoir devant moi ces trois heures qui me manquent, je vous ai fait une nouvelle carte de voeux en provençal, un hommage à ma Camargue natale et aux hommes de taureaux qui affrontent l'Hiver.

Extrait de "le taureau camargue" 1925 de Jeanne de Flandrezy et de Guy de Bouzanquet, peinture de E Doigneau

Poème de Joseph d'ARbaud "les chants palustres