toro de gallon photo p hermé

Desestierto des frères Gallon

photo Paul Hermé (torofiesta)

RETOUR SUR LA CORRIDA DE COMPETENCIA DE SAINT MARTIN DE CRAU 2015...Mes illusions

Dimanche d'importance pour les ganaderos français et pour deux toreros de la Tierra! 

20 ans de féria de la Crau, c'était aussi une étape d'ancrage pour les organisateurs de la Unica !

Tout ne peut être parfait, mais on peut avoir comme le disent joliment nos voisins espagnols "des illusions" quand on va aux arènes! ces illusions nous font acheter nos places et faire des kilomètres; l'aficionado qui a des illusions, mérite le respect, de même pour le Torero.

Illusion que la présentation des toros de France va être impeccable, çà c'est possible ! C'est à la décision de l'Homme et des hommes du cru . Même pour un toro, un seul, celui de la famille Blohorn, je me dois de demander des comptes aux organisateurs de la Unica, à leur prestataire et peut être et sûrement aussi au ganadero. 

Pourquoi ce toro a t'il pu franchi la porte du toril ? un physique de bison engourdi, un défaut de cou qui en dit long même aux aficionados fraîchement avertis et des cornes préparées pour le rejon à qui on aurait mis un coup de taille crayon pour la circonstance! Des cornes épanouies en pinceau dés les premiers frottements ! Voilà ce que j'ai vu et nous avons tous, les présents, constaté la pesante immobilité de la bête qui n'a pu obéir aux toques patients et plein d'envie de Thomas Joubert. Quelle est la finalité de présenter un toro sans option manifeste et au physique amoindri? Passer un decheso , arrangement sur le prix, tout ce que nous ne saurons jamais, évidemment.

Qu'en pensent les membres de la Unica? J'aimerai bien une réponse. Tout cela n'est pas en accord avec leur éthique.

Illusion aussi sur le Toro des Héritiers de François André, impeccable de présentation, pas du tout dans le type de l'élevage, mais pourquoi pas! Dés le premier lance de capote , il n'accepte pas le leurre et fonce tout droit sans hésitation pour atteindre l'Homme!

Rumeur dans les tendidos, et dans le ruedo aussi! Son engagement à la pique nous a fait vibrer en trois reprises, une rencontre de plus aurait, sans doute, pu l'attendrir encore et laisser sous le fer un peu de ce qu'il savait déjà, mais là aussi nous ne le saurons jamais, la présidence ne l'a pas voulu ainsi. Troisième tiers de tous les dangers ,et un final en coup de boule dés que l'épée se profilait. A la limite des trois avis, une bagarre que j'accepte quand le Toro a encore son innocence originelle, mais là! L'illusion est là funeste.

Illusion sur l'ordre de sorties des élévages et sur la confection des lots, quel a été le principe fondateur de cet ordre de course:

lot 1 : Gallon (création en 1956) Valverde (ancienneté à Madrid 1947) Morenito de Aranda chef de lidia

lot 2 : Tardieu Alain (création en 1990) Concha y Sierra (ancienneté à Madrid 1882) Mehdi Savalli

lot 3 : François André (création en 1947) Blohorn (création en 1965) Thomas Joubert

si on tient compte des anciennetés et des dates de création : on aurait du avoir un ordre de sortie comme en concours

lot 1 Concha y Sierra et  Gallon pour le chef de lidia

lot 2 Valverde et Blohorn pour Mehdi Savalli

lot 3 François André et Alain Tardieu pour Thomas Joubert

mais ce n'était pas une corrida concours, donc il y a eu certainement un sorteo avec des lots confectionnés par les cuadrillas, mais c'était une corrida de competencia puisqu'il y avait un prix au meilleur toro. Competencia ou concours ou corrida formelle, allez savoir. Une entente avec les cuadrillas peut être!

Là, non plus je n'aurai pas de réponse. Les organisateurs imaginent que le public paie sa place pour aller au spectacle, applaudir ou siffler selon le résultat. Peu importe qui se fait castagner en premier ou en dernier, si on mélange les genres, c'est pas grave! Mais la corrida n'est pas comme tous les spectacles dits "vivants", il s'agit d'un combat entre un Homme et un Animal qui suppose des règles et un cadre de références partagés par le public d'aficionados et les professionnels, la médiation est faite par le corps des présidents qui assume la responsabilité du bon déroulement de la course et l'application du règlement taurin!

La corrida a besoin de règles établies et respectées pour continuer à exister. On ne peut y faire n'importe quoi sans mettre en danger son sérieux et donc sa pérennité. Et là je me sens une aficionada engagée.

Mon illusion ce dimanche d'avril fut nourrie par la présentation parfaite des autres quatre toros et par l'importance du Toro "Desestierto" des fréres Gallon qui gagna la competencia, le mouchoir bleu resta au fond de la poche du président, par "manque de sensibilité" , écrira Mica Cressenty dans Mundotoro. Je veux juste dire à Philippe, président ce jour que le Toro de Gallon n'a pas été faible ou faiblard, mais qu'il s'est donné dés son entrée dans les trois burladeros dont un choc important sur une patte avant au premier, puis il fut piqué trés en arrière les deux fois et la troisième fois au milieu du dos, une vuelta de campana aux banderilles pour clôturer son parcours accidentel avant de nous régaler de ses entrées fulminantes et de ses longues charges au galop dans la muleta d'un grand professionnel qui le tua au centre de la piste. Il faut savoir se faire du bien aussi quand on assume une présidence dans des moments comme celui là.

Mes illusions ont été récompensées par les mises en suerte au cheval de Morenito de Aranda, par son respect des toros qui lui ont échu, je sais que je vais le revoir dans la saison et les illusions se prolongent...

Mes illusions attendent le Mehdi Savalli des quatre oreilles du Zapato de Oro, de Las Ventas de Madrid couvertes de mouchoirs blancs un soir de juillet et des Victorino Martin d'Arles. Je le verrai encore, je m'illusionne avec vous!

Thomas Joubert, j'ai hurlé pour vous à chaque coup de Trafalgar du François André, la violence face à la douceur ferme que vous nous avez offerte ce jour. Tout est toreria et passion chez vous. C'est pour cela aussi que je vais aux corridas,pour admirer des personnes telles que vous : calme, forte et à qui le sort fait attendre plus fort qu'à d'autres, la consécration. Je vais vous revoir bientôt aussi, j'espère de plus en plus souvent, les illusions se projettent...

Les illusions sont aussi des tours de passe passe! Normal la corrida tient de la Magie!

bien à vous

EVelyne Lanfranchi Monleau

mardi 28 avril 2015