Heureusement qu'il y a encore des veaux qui naissent avec les Yeux verts....

veau aux yeux verts

 

 

Merci à Vincent Fare et à Lara de nous envoyer au saut du lit des images de campo comme nous n'en voyons peu !

Un beau rouquin a pointé son nez au début janvier, il n'a pas les yeux noirs de toro, ni le poil sombre.

Il est flamboyant !

Un toro de feu, un toro d'or dans cet élevage qui recèle des trésors génétiques, mais aussi qui bénéficie d'un amour ganadero qui me rappelle les écrits de Mariano Cifuentes et ses photos sur facebook à l'aube mise en ligne  pour contribuer à nous faire aimer cet animal .

Animal symbolique à mes yeux. J'ai moi-même le poil noir et les yeux charbon et je suis une femme de combat!

Mon animal  symbole, mon toro paradoxe , le sauvage, le furieux élevé par les hommes... 

Petit veau doré aux yeux de jade, tu es ce symbole de la modernité de cet état primitif conservé par les Hommes : tu peux être un cadeau, une surprise, une mutation , une joyeuse émotion, une purification!

Amour ganadero au pays du vent fort et froid, pas au pays de Walt Disney, çà tue un toro pour de vrai! Tu ne peux le domestiquer, tu l'élèves pour qu'il exprime sa combativité, pas pour qu'il te lèche le visage . Il va combattre demain , un jour et il te rendra, ganadero , fier d'avoir conservé sa brutalité, de l'avoir enrichie par ton savoir .

Ton Toro ne sera jamais un animal de cirque !

Et il doit mourir, pour nous redire que nous sommes mortels et que nous sommes bien vivants.

Je ne sais pas Toro d'Or qui sera ton Torero, dans trois ou quatre ans, mais je te souhaite de tirer au sort celui qui te donnera tout le respect que tu mérites et que tes yeux auront noirci de la fureur qui t'habite.

Belle vie à toi au campo des Fare , tu y trouveras amour, mais aussi savoir faire et savoir être 

Vendredi 23 janvier 

Evelyne Lanfranchi Monleau