19_et_20_mai_2006_011__R_solution_de_l__cran_

Thomas Emilie et Jean Claude

tienta des Piedras Rojas chez Vincent Fare 2006 photo E Lanfranchi

THOMAS JOUBER A LAS VENTAS HOY

Les Lanfranchi ne seront pas à Las Ventas physiquement présents, mais en Corse tout prés du Cap. Il faut bien s'échapper du quotidien et aller chercher une lumière qui fait du bien. Et en Corse, la lumière diffuse même du granit, partout nous serons inondés de clarté. C'est de là que nous avons décidé de soutenir  Thomas pour la semaine la plus importante de sa jeune carrière, sans internet, mais avec un mobile pour voir tomber les résultats sur un sms d'Emilie ou de Jean Claude, novillo après novillo. De Montealto seront les novillos, pur Juan Pedro Domecq, mais du Domecq pour Madrid particulièrement soignés en présentation et nous espérons mobilité, force et bravoure pour que la fête soit compléte. Le tendido 7 sera avec toi Thomas, ils t'attendent et te soutiennent. Voir les commentaires sur Tomas Jouber sur le site de las Ventas http://www.las-ventas.com .

Le 28, Arnedo deuxième jour du concours de novilladas et de novilleros pour le Prestigieux Zapato de Oro. Qui n'a jamais mis les pieds à Arnedo à ce moment là de l'année dans ses arènes ne sait pas ce qu'est un public "aficionado" à l'extréme. Le niveau d'exigence est trés élevé : lidia compléte du toro, tous les actes de la corrida ont un prix : capote, picador, banderillero, faena, estocade et bien sur meilleur novillo et meilleur lot.

Un public qui apprécie particulièrement la mise en valeur du toro et attend qu'un jeune novillero se préoccupe de son novillo comme d'une fiancée. Et les dites futures valeurs sûres de l'escalafon des novilleros y sont souvent à la peine et un peu chahutées. A Arnedo le public veut tout, toro, art et courage. Les ganaderias envoient des novillos astifinos, avec du trapio, donc bien présentés et les éleveurs jouent le jeu de la competencia en soignant leur lot.

Avec le club de José Caparros, nous avions fait le voyage pour assister au cycle complet et nous avions pu être les témoins du triomphe de Mehdi Savalli qui doit toujours avoir le record de quatre oreilles coupées! Je garde le souvenir d'un public qui se mit à chanter a capela dés la première passe de muleta à son premier novillo de Fuente Ymbro attendu au plein centre . Thomas soigne le tercio de piques et les mises en suerte adaptées au novillo, ils adorent et sont finement connaisseurs.

Le 4 octobre, Thomas Jouber (pourquoi ne mettent 'ils plus de T?) sera de nouveau à la Maestranza de Seville pour la finale des novilladas.

Tous nos espoirs sont avec toi, que les novillos le soient aussi et l'émotion sera au rendez vous. Suerte de Corsica.

Evelyne Lanfranchi Monleau

ps : plus aucun message jusqu'au 5 octobre